mercredi 27 février 2013

Bonsaï ! Bonsaï !

Ce matin, je farfouille dans mon blog. J'exhume un vieil article, je l'édite, je corrige un mot, je rajoute une citation, une photo etc.. ! C'est alors que surgit d'une manière subliminale et incongrue, dans ma pauvre cervelle, l'image d'un bonsaï ! Allez savoir pourquoi. Mais à côté de cette belle plante miniature, une silhouette humaine apparaît aussi, avec de petits ciseaux qui taillent de ci-de là, les minuscules feuilles de cet arbrisseau « japonouille ». Je suis sûrement influencé par un reportage que j'ai vu, la veille, sur France2 et consacré à cet art ancestral nippon. Le plus cocasse c'est que le spécialiste français, nationalement reconnu se trouve à Châtenay-Malabry, la ville de mon enfance. C'est alors que je comprends subitement ce qui m'a provoqué cette pensée pas si « incongrue » que cela! C'est parce qu'à ma manière, je travaille aussi sur mes « bonsaïs » !
Certes ! Ce ne sont pas de beaux végétaux que l'on cultive en pot, mais chacun de mes textes est un être vivant dont les mots sont les feuilles et que je dois, moi aussi, tailler, raccourcir, entretenir si je ne veux pas qu'il meurt dans l'oubli ou qu'il se dessèche avec le temps. Certains ont plus de succès que d'autres ! Je n'ai jamais compris pourquoi ! C'est le mystère absolu de toute création, de tout objet crée. On a du mal à admettre qu'il a sa vie propre, et qu'il vous échappera totalement. Comme votre enfant, vous le verrez agir et grandir, en être dépossédé par les autres qui y trouveront un bonheur ou un intérêt que vous n'aurez même pas su deviner, au moment même où vous le mettiez sur les « fonds baptismaux » de votre esprit.
Alors je vais continuer à cultiver mes « bonsaïs littéraires » et s'ils pouvaient avoir la même longévité de leurs confrères végétaux, ce serait inespéré ! Plusieurs siècles pour certains !
Certains « cafardeux » vont encore me chercher des noises pour mon titre ! Oui ! Je sais ! Le vrai cri de guerre des japonais c'est « Banzaï, Banzaï ! Et si moi, j'ai envie de mettre un peu de douceur dans ce monde de brutes ?


Le Bonsai avec passion 

publicité gratuite 

 

 

 

 

Enregistrer un commentaire